Telles sont les origines italiennes de nos bambalounis !

Tout porte à croire que les légendaires bambalounis de Sidi Bou Said auraient des origines italiennes voire autrichiennes.
Comment cela? D’abord, le terme « bambalouni » provient directement de l’italien « bombolino » (pluriel: « bomboloni ») qui désigne des beignets frits de forme arrondie.
Il s’agit d’un terme toscan qui concerne donc des beignets saupoudrés de sucre. En fait, ces sucreries toscanes sont elles mêmes inspirées de beignets autrichiens, les Krapfen, qui sont une pâtisserie très populaire dans ce pays.
Toutefois, entre krapfen et bombolino, la version tunisienne est légèrement différente tout en ayant la même base. Notre « bambalouni » est tout aussi léger avec une pâte bien aérée. Toutefois, avec le temps et la pratique, il a perdu la forme arrondie du beignet italien ou autrichien pour se rapprocher du beignet traditionnel tunisien, la « ftira » dont il est en fait l’une des déclinaisons.

 

Des bambalounis en train de se faire dorer dans un bain d’huile. (Crédit Photo: Ahlem CHALGHOUMI – mangeonsbien.tn)

Par ailleurs, le mot toscan qui est celui de ce beignet tunisien souligne une relation à la communauté livournaise de Tunisie qui a probablement introduit le mot et le beignet.
Enfin, nous tenons de cette même communauté livournaise une autre pâtisserie fort appréciée. Il s’agit de la « debla » que nous nommons aussi « oudhnin el cadhi », autrement dit les oreilles du juge.
De fait, cette sucrerie n’est autre que le fameux manicotti, très appréciés dans la communauté juive de Tunisie et dont, hier, Nathan et aujourd’hui Naouri comptent parmi les meilleurs artistes des fourneaux.
Notons que ces manicotti existent aussi chez les Siciliens de Tunisie qui les désignent poétiquement de « rose », c’est à dire de roses.
Comme quoi la cuisine est interculturelle même lorsqu’il s’agit de recettes emblématiques comme le bambalouni dont la tradition est désormais inséparable de Sidi Bou Said…

3 Commentaires sur “Telles sont les origines italiennes de nos bambalounis !

  1. Pingback: Abécédaire gourmand des pâtisseries tunisiennes - mangeons bien

  2. Pingback: "Cannoli": telles sont les origines siciliennes de nos délicieux "Lamkhakh" ! - mangeons bien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *